[29 JUIN 2015 - JUSQU'AU REFUGE DE MUNKEBU ET -PLUS TARD- FLAGSTAD]

Réveil matinal pour rejoindre le bateau pour nous ramener à Reine. Et le bonheur ne serait pas complet si cette heure de marche ne commençait pas par 20 minutes de montée pleine dune… La fierté ne fera pas dire à Julie que ça pique sévèrement le cuissot déjà bien endolori par les courbatures, mais on n’est pas loin… Vraiment…
Le reste de la journée est une entière dédicace à Cédric. Une rando pure et dure. Longue (5h) avec dénivelé en pleine montagne, passage dans la neige (faisant augmenter exponentiellement la chute possible de la compagne de voyage) (mais qui on ne sait pas par quel miracle n’arrivera pas !). Bref de la rando qui fait mal aux petons… mais qui, on peut le confirmer malgré les jérémiades de Julie, offre des paysages et des points de vue assez époustouflants.
Petite récompense envisagée en toquant à la porte d’un hôtel… Plus de place à moins de débourser 120 euros… Tant pis, on ressortira la toile de tente ce soir. Et bien nous en a pris car le camping avec vue sur l’océan vaut bien un lit confortable, même si aucun chauffage généralisé n’a été pensé ! Bien dommage !