[ENTRE LE 26 ET 27 JUILLET - EN VOYAGE VERS LES LOFOTEN...]

Top Départ ! 10 jours de vacances au compteur… Autant dire qu’optimisation et « profitage » sont les deux mots d’ordre…
Vendredi… Grève des Taxis… Bon coup de stress pour rien... Il ne faut pas oublier qu'on est à Marseille tout de même... Du coup, à 16h pour les Taxis, c’est Pastis et tout le monde plie bagages.
De notre côté, c’est arrivée tardive à Oslo. Les Norvégiens sont visiblement plus fringants que les Suédois. Il est 1h du matin, les rues sont animées et le taux d’alcoolémie à son apogée.
Samedi matin, visite expresse de la ville, qui donne envie d’y passer un peu plus de temps… Mais c'est déjà l'heure de reprendre l’avion vers notre destination finale.
Au pas de course, on récupère les sacs (NB : le Norvégien n’est pas voleur ; les pulls accrochés à l’arrache d’un sac à dos restent même quand ils voyagent en soute) (évidemment pas besoin de préciser qui avait oublié ledit pull…), la voiture de loc’ et fonçons vers l’embarcadère. Ferry intercepté. Plus que 3h de traversée.
Enfin on voit les îles Lofoten ! Les yeux de Cédric se mettent à pétiller : « T’as vu, y a encore de la neige sur les sommets ! ». Julie –elle– se dit juste qu’elle a bien fait de se taper la honte mercredi en demandant au vendeur de Décathlon -par 35°- s’ils avaient en stock des sous-pulls et des collants polaires…